Scène coupée: Cat et Bones au mariage de Denise

Yo mes ptits loups 🙂 Voici deux nouvelles scènes coupées qui étaient originellement dans Un pied dans la tombe

La première se passe au moment ou Denise dit à Cat de venir faire des photos. La seconde pendant la réception. Enjoy ^^

(Trad par Tito, merci de respecter mon travail.)

   david-gandy Bones  Félicity était enchantée d’avoir Bones comme cavalier pour le mariage. La traînée avait réussi à se presser un peu plus contre lui à chaque pause! J’avais tellement serré les dents pour m’empêcher de la balancer à travers la pièce que ma machoire me faisait mal. Pour couronner le tout, Bones se comportait en vrai prince charmant tandis qu’elle le dévorait des yeux! 

Au bout d’un moment, ne pouvant plus le supporter, je tournai la tête face au mur. Dans un souffle, je pronnonçais quelques mots qui, je le savais, ne seraient audibles que par lui.

Continues comme ça et elle va avoir besoin d’une nouvelle petite culotte avant la fin du dîner! 

-Tu es jalouse mon amour?; dit-il en toussant avant de sourire à Felicity.

Moi jalouse? Bordel oui! Même si je savais que Noah m’attendait patiement au bar, je devais avoir l’honnêteté de reconnaitre mes sentiments. Je contre attaquais néanmoins, comme je le faisais toujours quand j’étais énervée. De l’autre côté de la pièce, je fis semblant de rajuster la sangle de mes chaussures pour lui cracher ces quelques mots: 

 

Pas du tout! Mais dis moi, pourquoi ne pas simplement la faire rouler sur le dos et la baiser vite fait bien fait avant de passer à la réception? Peut-être que ça la calmerait et qu’elle arrêterait de se comporter comme la dernière des traînée! 

– Oh Chaton, murmura Bones, tout en remontant le col de sa chemise pour que personne ne voit ses lèvres bouger. Tu es bien placée pour savoir à quel point j’aime prendre mon temps…

– Et maintenant juste les garçons et les demoiselles d’honneur , lança le photographe avant de nous placer l’un à côté de l’autre. 

Je trainais les pieds disgracieusement. 

Rapprochez-vous…c’est ça..encore un peu… Et maintenant souriez et pensez à celui ou celle que vous aimez.

Son spitch était un peu cucu, mais je me prêtais au jeu. Juste au moment ou le flash illuminait nos visages, je  jettai un coup d’oeil à côté de moi et vis Bones qui me fixait intensément. 

Ni lui ni moi ne souriions. Mais nos yeux s’étaient encrés l’un à l’autre..et à rien d’autre. 

/////

 Félicity débitait un flot incessant de roucoulements suggestifs destinés à Bones. Rouculements qui me firent enfoncer mes ongles jusqu’au sang dans la paume de ma main. Ensuite, elle enroula ses cheveux autour d’un de ses doigts et se pencha pour susurrer quelque chose à l’oreille de Bones, avant de passer sa main libre sur sa cuissse lorsqu’il lui répondit. Ne pouvant en supporter d’avantage, je me tournai et plantai violement mon couteau dans mon pain. Du coin de l’oeil, je vis Bones me regarder en riant.

– Je dois aller me repoudrer le nez, je reviens tout de suite, roucoula Felicity tout en frottant délibérément sa poitrine contre l’épaule de Bones en se penchant pour rattraper son sac. Il ne fit pas un seul geste pour l’éviter! Enfoiré!

fan artJe me consolai en infligeant à mon pauvre petit pain une torsion avec ma lame en imagiant que c’était son coeur! 

-Tu essaie de me dire quelque chose mon petit chat? dit Bones qui observait les restes du pain qui gisait dans mon assiette.

– Juste de folles espérances répondis-je méchament.

Il leva un sourcil et fit jouer son propre pain entre ses doigts fins. Il le sépara en deux et le beurra avec précaution. Ensuite, il pencha la tête et fit lentement courir sa langue contre la crevasse jusqu’à ce qu’il y ai léché la moindre goutte de beurre.

En une seconde, toute trace d’air quitta mes poumons.

– De folles espérances, murmura-t-il en me lançant un regard brûlant.

  Je me levai si précipitamment que ma chaise se renversa derrière moi. Une fois de plus, tout le monde se retrourna pour voir d’où venait ce raffut. Mon visage se mit à chauffer comme il ne l’avait jamais fait en quatre ans. Une teinte cramoisie, qui n’avait rien à voir avec la trentaine d’yeux braqués sur moi, s’empara de mes joues.

– Heum, un toast pour les mariés! 

Vive l’improvisation!

 

Denise, Randy, puissiez-vous vous souvenir à jamais de l’engagement que vous vous êtes fait aujourd’hui! Le mariage, c’est bien plus que vos signatures sur un papier, plus qu’un « oui je le jure ». C’est la promesse que dans la joie, comme dans le bonheur, vous resterez soudés..peu importe les merdes que la vie vous réserve. Aujourd’hui et pour toujours, je vous souhaite force, courage et ténacité pour surmonter les obstacles qui pourraient menacer votre couple. Une fois de plus, félicitations!

De faibles applaudissements se firent enttendre dans la sale, accompagnés de quelques hochements de tête. Ok, j’avais peut-être du avoir l’air d’un sergent recruteur, mais je devais trouver une feinte pour garder la face. 

Denise et Randy m’envoyèrent un baiser et je me rassis, me sentant légèrement mieux.

Puis, Randy se mit debout et leva son verre.

Je voudrais remercier Cristine pour avoir rappelé à tout le monde le sérieux du mariage. Et, comme je sais qu’elle est armée, je ne vais pas la contredire!

Un éclat de rire collectif et des applausiddements sincères suivirent cette déclaration. La plus part des invités étaient au courant que je travaillais pour le F.B.I. Même si ils ignoraient ce que j’y faisais vraiment, ils savaient que je n’étais pas secrétaire… Pauvres civils… si seulement ils savaient.

 

Mais laissez-moi dévier un peu. Denise et moi nous connaissons depuis à peine six semaines. Certains penseront que c’est très peu et ils auront raison. Nous venons de milieux différents, n’avons pas eu la même éducation et ne partageons pas la même religion.. Rien de tout ça n’est important pour moi. Le jour ou je l’ai rencontrée, je savais que ce serait elle. 

Il fit une pause et caressa le visage de ma meilleure amie.

– La veille de ma demande, j’ai eu une grande discussion avec mon ami Cris. 

Randy désigna Bones à ma droite et j’eu soudain peur d’en enttendre plus.

– La plus part d’entre vous ne sait pas qui il est. J’ai rencontré Cris il y a 6 mois, et je lui ai demandé si il pensait que je précipitait les choses en demandant en mariage une fille que je ne connaissais que depuis deux semaines. Ma propre famille avait émis quelques réserves et je savais ce que celle de Denise pensait de nos différences… Je veux vous répéter à tous ce que Cris m’a dit car je crois que ça vaut la peine d’être ennttendu. 

Randy se posta derrière Bones et mes doigts blanchirent à force de s’accrocher à la table. Mon instinct me disait que je n’avais pas envie d’enttendre ce qui allait suivre. Mais Randy se lança. 

 

– Il m’a dit: » Randy, mon pote, si tu l’aimes, on s’en moque de savoir depuis combien de temps tu sors avec elle. Le temps n’a pas d’emprise sur l’amour. L’amour est la seule chose qui transcende le temps. « 

Tous les invités poussèrent des « ooohhh ». Je ne voulais pas regarder à droite car des larmes formaient de longs sillons sur les joues. Il avait tellement raison! En effet, l’amour transcendait le temps car mon coeur était aussi brisé que le jour où je l’avais quitté. 

– Je voudrais porter un toast aux nouveaux amis et aux anciens, à ma famille et à ma belle famille. Merci à vous de m’avoir permis partager le plus beau jour de ma vie avec la femme que j’aime.

 

Des applaudissements sincères explosèrent au moment ou le marié finissait son discrours. Il embrassa Denise et elle le serra dans ses bras. Puis, ses yeux devinrent gros comme des soucoupes lorsqu’elle me vit par desus l’épaule de son mari.

– Cristine, tu pleures! C’est la première fois que je te vois pleurer.

Je souriai et tentai de parler malgré ma voix brisée par l’émotion.

– Denise… je suis simplement heureuse pour vous. Si heureuse pour vous deux….

(Texte original: link)

Publicités

2 réflexions sur “Scène coupée: Cat et Bones au mariage de Denise

  1. Pingback: Cat et Bones sont de retour! | chapitre32

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s