Du Bones en perfusion..vite!!!

Je ne sais que trop bien ce que vous ressentez ces derniers temps. La nourriture vous semble fade,  vous n’avez plus goût à rien et les frissons dans le bas de  votre dos ont disparu..Bones vous manque ? A moi aussi !  6 mois déjà que Creuser sa tombe est sorti et le tome 5 est prévu pour l’année prochaine, de quoi devenir dingues, mais rassurez-vous, Bones et ses potes sont bien là, il suffit de savoir où !

JF a écrit toute une série de nouvelles qui prennent pied dans l’univers de Chasseuse de la nuit, je veux dire par là qu’elles font évoluer des personnages appartenant à la lignée de Bones, Mencheres etc?, ceux-ci apparaissant évidement dans chacune des histoires auxquelles ils sont connectés.

 Devil to pay   C’est ainsi avec plaisir qu’on retrouve Criscat  dans Devil to Pay, courte histoire centrée sur les aventures d’Elise, vampire solitaire à la limite de l’agoraphobie vivant dans les tunnels d’un métro et Blake trentenaire possédé par un démon.

Cette nouvelle se situe entre Creuser sa tombe et Eternal kiss of Darkness.

Crispin et Menche, doivent faire face à un démon non corporel qui menace de faire des ravages si on ne l’arrête pas, et par la même occasion de tuer Blake juste au moment où Elise reprend goût à la vie. Vous l’aurez deviné, une histoire d’amour bien sympa vous attends, et vous surprendra je l’espère 😉

Côté pratique, la nouvelle constitue une bonne entrée en matière pour ceux qui ont l’intention (et qui doivent d’ailleurs) lire les spin off de Chasseuse de la nuit.. Vous serez en effet initié à l’univers démoniaque de First Drop Of Crimson  et verrez les prémices de la dépression de Mencheres (qui le conduiront dans ce fameux entrepôt ce fameux soir avec ces fameuses goules, si vous voyez ce que je  eux dire?). Bref, c’est tout bénef !

Le 28 Mai 2008 est sortie l’Anthologie (Horreur) Weddings From Hell, à laquelle a participé JF.

Sa nouvelle, Hapily Never After met en scène les personnages de Isabella et Chance qui évoluent, eux aussi dans l’Univers de Chasseuse de la nuit.

Happily never afterBones, notre « ancien-gigolo-devenu-vampire-chaud-lapin » confie une mission à l’un des immortels qu’il a engendré. Le vampire en question, Chance doit sauver une jeune demoiselle en détresse contrainte d’épouser un chef mafieux pour sauver son frère.

 Hapily never after, nous donne la possibilité de pouvoir observer le monde vampirique de JF sans les yeux désabusés de Cat. Cette fois ci, on se met à la place d‘Isa, âme innocente qui découvre un monde qu’elle a peur d’imaginer.

Chance quant à lui, ne dévie pas des Maîtres vampires incandescents et chauds comme la braise que l’on a pu croiser dans le reste de la saga.

L’histoire (de moins de cent pages) est un régal rempli d’humour. Je suis tout de suite tombée sous le charme de Chance dans son rôle de justicier de la nuit. Robert quant à lui, pauvre mafieux de pacotille ainsi que ses acolytes dignes de Dupont et Dupond m’ont fait exploser de rire tant ils sont ridicules.

Et, point positif, la longueur de l’histoire ne fait pas perdre sa crédibilité à l’histoire d’amour Chance/Isa, chose malheureusement inhérente aux nouvelles
.

Et Crispin dans tout ça ? Il n’a qu’un rôle mineur, mais un peu de Bones, c’est mieux que pas de Bones du tout hein ?

Heureusement, dans Reckoning que l’on retrouve dans Unbound, notre immortel préféré est le héros de l’histoire.

  unbound  Alors, de quoi ça parle ? Hé bien notre ami Crispin est engagé par Marie (la reine des goules de la Nouvelle Orléans) pour traquer et tuer un couple de goules sanguinaires qui répandent la mort et le sang autour d’eux.

Bones se lance alors dans une traque au mort vivant sur fond de Mardi Gras et de cuisine Cajun.

Pas de Cat dans ce conte, l’action se déroule en 2004 avant leur rencontre, mais la lecture vous réserve néanmoins quelques bonnes surprises comme  Bones qui quitte son brun pour le blond platine de Au bord de la tombe.

 D’ailleurs, l’absence de Cat est propice à la liaison de Bones avec une certaine Becca (bon ok il était célibataire mais bon?), mais JF merci, elle a zappé  les scènes incandescentes qu’elle nous écrit d’habitude. Ouf !

Alors, si vous aussi vous êtes des drogués de Night Huntress, s’il vous manque votre dose de Bones et que vous voulez une perf de frissons made in JF, n’hésitez pas !

xoxo Tito

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s