Jeaniene vous dit tout! partie 2

En Aout dernier, Jeaniene Frost a commencé une tournée à la rencontre de ses fans en Caroline du Nord. A la fin du mois, elle a fait une halte par Asheville où, en compagnie de Mélissa Marr et de Kelley Amstrong, elle s’est livrée au jeu de l’interview par des mordus de bit-lit.

Je vous ai regroupé et traduit le meilleur de cet évènement, si vous voulez voir l’intégralité de l’itw, rdv ici: link

 

 

Est-ce que Ian va avoir un spin off pour lui tout seul ?

 

C’est dingue, on me pose souvent cette question et je pense que quand tout le monde aura lu One Grave At A Time, on va me la poser encore plus car il est très présent dans ce tome.

La réponse est «  peut-être » Ian est? Ok on est entre adultes hein ?

Ian est un peu trop porté sex hardcore et aventures sans lendemains pour que je lui dédie  une histoire qui soit autre chose qu’un porno violent.

Je ne veux pas aller dans sa tête pour écrire ça. Mais je pense qu’il va évoluer jusqu’à un certain stade et qu’à ce moment là je pourrais faire un livre sur lui. J’ai de l’espoir pour lui dans le futur. Alors c’est un « peut-être » car il pourrait bien ne jamais atteindre ce niveau.

 

Jeaniene Frost itw

Lequel de vos livre a été le plus drôle à écrire et pourquoi ?

 

J’aime ce sur quoi je travaille au moment où je travaille dessus. En ce moment, je bosse sur une nouvelle saga dans le monde de Chasseuse de la nuit et c’est avec ça que je m’amuse.

J’ai eu beaucoup de plaisir à écrire OGAAT car mes méchants m’ont fait me maudire en me demandant « Mais pourquoi est-ce que j’ai choisi un fantôme comme méchant ?!, c’est tellement dur d’en faire quelque chose, mon héroïne n’arrive pas à le tuer ! » C’est aussi celui qui m’a flanqué le plus de crises cardiaques, justement parce que j’ai inventé un méchant super coriace, et je me maudis toujours pour ça.

Mais mes lecteurs aiment ça, alors ça me va. Donc oui, le livre qui est en face de moi (OGAAT) est celui que j’aime le plus. Les gens me demandent quel est mon personnage préféré, et la vérité est que c’est toujours celui sur lequel j’écrit au moment où me pose la question. Je suis infidèle à mes personnages en ce sens.

 

Est-il difficile d’éviter les clichés quant on écrit sur les vampires ?

 

Si je devais m’inquiéter d’éviter les clichés, je n’aurai jamais écrit sur les vampires. J’ai essayé de faire paraître le 1er tome de ma saga en 2005, ce qui était bien avant Twilight, mais  on me disait que les vampires étaient morts et que personne ne voudrait lire des histoires les concernant. Mais je voulais absolument écrire sur ces créatures et c’est ce que j’ai fait. Et ensuite, ils ont fait leur coming out fin 2007 et mon livre a pu sortir et tout le monde me disait « Oh mais c’est génial !», et non ! Tout le monde me refusait mes livres à la base ! Donc si j’avais écouté ça, évité les clichés, je n’aurai jamais pu écrire ma saga mais au final, ça s’est bien finit pour moi !

La vérité c’est que si c’est ton livre, ton monde, si tu connais tes personnages et que tu n’essaie de copier personne, ton amour pour tes personnages transparaîtra assez pour leur donner leur singularité.

 

A quel moment de votre vie avez-vous eu envie d’être écrivain ?

 

JF   J‘ai voulu devenir écrivain à l’âge de 12 ans. A l’époque je lisais les romans sentimentaux de ma mère et je me disais « OMG c’est tellement mieux que ce qu’on lit en cours » !

C’est à partir de ce moment là que j’ai voulu écrire mes propres livres, mais je suis tellement fainéante que je n’ai rien fait avant mes 30 ans. J’ai donc passé deux décennies à dire « Ok, je m’y met demain ! ».

Et puis un jour, alors que je regardais ma table de travail je me suis dit « C’est mon rêve mais je n’ai rien fait pour le réaliser. »  Alors j’ai écrit trois livres en arrivant à la trentaine.

Et en arrivant au 4ème mon mari m’a dit « Peut être qu
e tu devrais les faire publier avant d’arriver au 10ème ! ». Je les ai donc vendus et aujourd’hui on est tous les deux contents qu’il m’ai enquiquiné.

 

Avez-vous imaginé quelqu’un de célèbre en inventant Cat et Bones ?

 

Non, on m’a posé beaucoup de fois cette question et même de manière très insistante dans le genre « Jeaniene, si vous deviez ABSOLUMENT décrire Cat, qui ? »  Le délire c’est que l’image que j’ai en tête pour Cat et Bones ne correspond à personne que j’ai pu voir à Hollywood. Souvent les gens m’ont dit que Cat ressemblait à Scarlette Jonhanson dans Iron man 2 et je réponds que oui, c’est une rousse qui aime botter les fesses! Ce n’est pas ce que j’ai en tête, mais si c’est comme ça que le lecteur s’imagine Cat, ça me va. Si ils pensent que Bones est tel ou tel acteur connu, c’est super, car la lecture est une expérience très personnelle. Alors ça me va quand on me dit qu Bones est Intel ou Intel mais je suis aussi heureuse quand on me dit que personne n’est comme lui.

 

Avez-vous déjà pensé à écrire un scénario où les méchants gagnent ?

 

Si tu écris une saga, tu as un peu plus de flexibilité. Si un méchant n’a pas ce qu’il mérite dans le tome 2, il l’a dans le tome 3. Et tu peux aussi avoir un personnage qui est décrit comme un antagoniste et qui se révèle ne pas en être un. Dans ma saga, au tome 2, Ian était le méchant et il s’est révélé ne pas être aussi mauvais que ça en fin de compte. Enfin, il est tout aussi mauvais, mais pas aussi diabolique que mon héroïne le pensait. C’est comme dans le deuxième livre. La mère de mon héroïne a été perçu par tout le monde comme une antagoniste, je veux dire que j’ai reçu des tonnes de lettres me demandant de la tuer, mais maintenant j’ai des lettres qui me disent « tu devrais écrire sur Justina, je l’adore maintenant ».

 

Dans une réalité parallèle où vous ne seriez pas écrivain, que seriez vous ?

 

Si je n’étais pas un écrivain public, je pense que je serai un écrivain non public. J’aime écrire et si ce n’était pas des romans, ce serait surement de la poésie. J’adore écrire de la poésie, même si j’écris très mal. Je n’en publierai jamais car je ne déteste personne assez pour vous faire subir ça XD Mettre des mots sur des expressions est ce qui me rend heureuse, je le fais depuis longtemps et être publiée au non ne change rien au fait que ; je suis un écrivain. Capture013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s