Quand Bones rencontre…Bones!

Coucou les ptits loups! Dans le cadre du Programme anti-dépression pré tome 6,  je viens de recevoir un texte génial de ma coupine Artémisia du blog Songe d’une nuit d’été

Il s’agit d’une rencontre du Tonnerre entre Bones et… l’autre Bones de la série…. Bones XD

Régalez-vous! 

Bones avait l’impression de s’être fait légèrement avoir sur ce coup là.  Avoir avec un grand A et pour tout dire il n’aimait pas ça.

Devant lui se tenait, d’un air circonspect et hautain celui qui se faisait appeler aussi « Bones ». Le fameux usurpateur qui avait fait couler tant d’encre depuis qu’il était arrivé dans SA ville.  Pas question qu’on prenne sa place. Il n’y avait qu’un Bones et c’était lui.

Mais là?

Là, c’était différent.

Bones et-BoothL’autre Bones était une femme. Une femme ?! Légèrement agacé, il se frotta les yeux pensant à une mauvaise blague.

Brennan, dite Bones, quant à elle ne rigolait pas non plus.

– A qui ai-je affaire je vous prie demanda t-elle d’un ton glacial tandis que Cat se retenait d’exploser de rire.

– Bones, grogna t-il.

– Ah non, Bones c’est moi, contrattaqua Brennan loin de rire.

– « Bones », soupira Booth, qui ne pressentait rien de bon dans cette histoire.

– « Bones », murmura Cat se retenant de rire tellement la situation semblait cocasse.

Mais rien  à faire, les deux Bones se mesuraient du regard prêt à en découdre, prêt à se battre pour leur surnom chéri.

Deux Bones dans la même ville et puis quoi encore ?

Bones se mit à grogner.

– Je suis le seul et unique, je suis Bones un vampire sans foi ni loi et?

Il fut interrompu par Brennan qui lui lança au visage :

-Vous, un vampire ? Et puis quoi encore rigola t-elle. Les vampires n’existent pas ! Prouvez le !

Ni une ni deux, Crispin, dit Bones, se rua sur la jeune femme et lui enfonça ses canines dans le cou et la déchiqueta. Le corps secoué, plein de rage contre cette espèce de femelle frigide qui se prenait pour la reine mère en personne.

Cat poussa un hurlement, tandis que Booth regardait la scène totalement apeuré? ses yeux de petits chiens battus semblaient prêts à déverser un torrent de larmes. Mais il s’en fichait l’autre Bones allait moins rigoler une fois trépassée et?

Crispin dit Bones , se réveilla d’un coup et maudit une fois de plus la mère de Cat qui les avait saoulée avec sa série du moment « Bones » 

Pfff, Bones ? Et puis quoi encore il n’y avait qu’un seul et véritable Bones et c’était lui. Se retournant, il trouva son chaton alangui tout contre lui et su qu’il avait un très bon remède contre ce rêve burlesque.

– Ooooh Bones, soupira son chaton qui semblait en manque de caresse. Et Bones su qu’il serait le seul et unique auprès de sa belle, et c’est tout ce qui lui importait.

*** End ***

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s