Une île, un trésor.

Il y a des livres qu’on range dans sa bibliothèque une fois qu’on en a finit, d’autres qu’on laisse prendre la poussière sur sa table de chevet et d’autres encore qu’on oublie une fois l’euphorie passée. Et puis il y a Une île.

.

Anna et T.J sont dans un avion. L’avion tombe à l’eau, que reste-t-il?

.

Une fois ma lecture terminée, je suis restée là, dans mon lit, un sourire sur le visage. Je l’ai regardé, ai touché et  analysé la couverture avant de le poser à côté de mon oreiller et de dormir à côté de lui. Oui oui, ce roman fait cet effet là.

Je ne sais pas trop quoi vous dire ou plutôt comment vous le dire, c’était tout simplement beau.
impossible de le lâcher, je voulais retourner sur l’île, revoir Bo et les autres, boire à nouveau un thé glacé sur la véranda de la maison verte. J’en veux encore!

tumblr_inline_mlqadytMmi1qz4rgpL’histoire de T.J et Anna est écrite de leur point de vue ce qui permet vraiment très facilement de nous mettre à leur place. A un certain moment, l’empathie que j’avais pour eux était telle que j’ai pleuré pendant 20 minutes… Mais pas une petite larme par-ci par là hein! Ah non, pas la larmichette laïque qui coule doucement sur la joue! Le bon gros moment d’émotion dégueulasse avec bouche tordue, hoquets, ruisseau qui coule des yeux et morve incluse! Tout le pack office je vous dit!

Le récit super fluide écrit à la première personne permet aussi de ne rien louper aux états d’âmes de nos deux héros ainsi que les petits détails de leur nouvelle vie quotidienne sur l’île déserte sur laquelle ils ont échoué. Des règles à la courante, des érections matinales à la puanteur, le tout est amené avec humour et simplicité. Bon, de toute façon, leur vie ce n’était pas vraiment les Robinsons, mais plutôt Koh Lanta. Quelques petits détails m’ont fait tiquer, mais la beauté du récit l’emporte sur les incohérences. 

ileLà ou j’ai été vraiment surprise, c’est sur leur retour à la réalité et à la civilisation. Je ne pensais pas que ça prendrait une telle part du roman et j’avais peur que la magie de l’île ne disparaisse. Vraiment j’ai eu des piques de stress, j’avais mal pour eux, j’étais dans cet état où je voulais arrêter ma lecture de peur que la fin ne me plaise pas. Mais tout est juste trop beau, trop bien pensé, trop bien écrit. Faîtes-moi confiance, vous allez adorer!

Voila. Si je pouvais mettre 6 étoiles au livre je l’aurait fait et j’aurai inventé une nouvelle catégorie sur goodreads appelée  » MUST READ DE LA MORT QUI TUE ». C’est plus qu’un coup de coeur, c’est un roman qui rentre dans mon top 10! D’ailleurs, un grand merci à Sofia d’avoir éveillé mon intérêt pour ce bouquin.

Si je n’avais qu’in mot à dire pour conclure, c’est Filez! Droit sur Amazon, à la fnac, que sais-je. Mais ne passez pas à côté de votre futur livre préféré 🙂

Ps: FUCK LES DAUPHINS! 
Pss: avis aux vrais insulaires: le fruit à pain qui se pêle… nan mais je rêve!

Publicités

2 réflexions sur “Une île, un trésor.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s