Scène exclusive de Bound by flames: la colère de Vlad

Coucou mes chatons! J’ai enfin eu un peu de temps pour vous traduire un extrait inédit de Bound by Flames, le troisième et dernier tome de la saga sur Vlad! Pour resituer l’action, Vlad organise chez lui un bal masqué et il y a invité plusieurs vampires susceptibles de travailler avec Szilagyi. Leila est là aussi. Elle essaie d’en savoir plus sur un vampire ( déguisé en Joker) et elle s’isole seule avec lui. Le joker essaie de la peloter et il se montre de plus en plus insistant. Quelques instants plus tard, Vlad arrive et tue le vampire. Enjoy ^^

« 

– Bon  sang, à quoi est-ce que tu pensais?, demanda Vlad quelques instants plus tard, tandis qu’il claquait la porte de notre chambre derrière nous.

– A quel moment?, répliquais-je, refusant de me laisser faire maintenant que nous étions seuls. Faire la morte marchait face à un grizzly en colère, mais Vlad était plutôt du genre dragon. Soit je rendais coup sur coup, soit je me faisais cramer les fesses en essayant de fuir.

Ses yeux tournèrent au vert quand il posa ses yeux sur moi.  » Quand tu t’es permise de passer du temps en tête à tête avec un autre vampire! »

Il avait déjà réduit le Joker en cendres, mais apparemment, ce n’était pas suffisant pour qu’il oublie qu’on m’avait mis la main aux fesses.

– J’avais besoin de rester proche de lui pour pouvoir enlever mon gant en cachette et le toucher. Je n’aurai jamais cru qu’il se montrerait aussi violent, surtout avec la centaine de personnes qui se trouvaient juste derrière le rideau. 

Vlad me saisit les épaules, ses mains étaient si chaudes que je m’attendais à moitié à ce que mon costume fonde à leur contact.

– Tu penses que je suis en colère parce qu’il t’a peloté? Un rire rauque s’échappa de sa bouche. C’est sans doutes la raison pur laquelle je l’ai tué, mais pas celle pour laquelle je suis furieux.

– Alors pourquoi répliquais-je? Parce que je ne suis pas partie comme tu me l’as ordonné?

leila– Parce que, il aurait pu te tuer. » Si notre chambre n’étais pas insonorisée, toutes les personnes se trouvant dans la salle de bal l’auraient entendu. J’étais d’accord pour te laisser essayer tes trucs ce soir, parce que tu m’avais promis de ne jamais te retrouver seule avec quiconque, et pourtant, tu es allée derrière un rideau avec un vampire dont je t’avais avertie qu’il était assez assez dangereux pour être de mèche avec Szilagyi. Estimes toi heureuse qu’il ai essayé de te baiser et non pas de t’en foncer un couteau en argent dans le cœur!

– Je n’étais seule avec lui que pour 10 secondes, dis-je sèchement.

Je pourrais te tuer une douzaine de fois en seulement 10 secondes, me rétorqua-t-il, sa voix soudain plus grave. Toutes les différentes manières par lesquelles tu aurai pu mourir m’ont torturé tandis que je te voyais disparaître derrière le rideau. La seule raison pour laquelle je ne l’ai pas explosé directement était parce que je ne savais pas à quelle distance de lui tu te trouvais.

Un peu de ma colère se dissipa comme je plongeai mes yeux dans les siens. Ils étaient toujours verts de rage, mais quelque chose d’autre se tapissait à l’intérieur. Une émotion que je n’avais que rarement vu chez lui: la peur.

Il avait vraiment pensé que ma vie était en danger. Vlad savait bien que je me serai défendue si le Joker avait tenté de me tuer, mais il connaissait également l’horrible douleur de perdre quelqu’un qu’on aime. Sa culpabilité quant au suicide de son ancienne femme était le péché que j’avais vu la première fois que je l’avais touché. De plus il n’avais sans doute pas tord. Je n’aurai pas du laisser le Joker me conduire dans une alcôve isolée. J’étais peut être déguisée, mais un costume n’étais pas infaillible et les ennemis de Vlad avaient déjà tenté de me tuer. L’un d’entre eux avait même réussi. Seul le fait que Vlad m’avait transformée en vampire après que je j’ai saigné à mort dans ses bras, était la raison pour laquelle je pouvais encore me disputer avec lui.

– J’aurai dû être plus prudente, admis-je dans un soupir. Je voulais à tout prix attraper Szilagyi et ça m’a rendue négligente. Même si on oublie le fait qu’il nous ai fait vivre un enfer à toi et à moi, ma famille doit rester cachée jusqu’à ce qu’on en termine. Peut être que nous, nous avons tout le temps pour en finir avec Szilagyi, mais pas eux.. pas eux.

– Je m’en moque, dis-il avec une honnêteté brutale. S’ils le souhaitent, je peux remplacer chaque minute que ta famille perd tandis qu’ils restent cachés, mais toi, je ne peux pas te remplacer.

C’était du Vlad tout cracher de dire quelque chose de mignon et de furieux à la fois. Oui, si ma famille buvait assez du sang de Vlad, il pourrait rallonger leur espérance de vie de plusieurs décennies. Ma sœur, Gretchen serait peut être intéressée si notre chasse de Szilagyi se prolongeait, mais mon père refuserait net. Il ne m’avait pas adressé la parole depuis qu’il avait appris que je n’étais plus humaine.

kiss– Espérons qu’on en arrivera pas là, mais peu importe, la prochaine fois, je ferai attention. Je te le promets.

Je caressai son visage, aussi légèrement qu’un plume; comparé à la manière dont il avait agrippé mes épaules. Je te l’ai déjà dit, tu ne me perdras pas. »

« Tu as raison, je ne le permettrai pas » murmura-t-il, avant que sa bouche ne fonde sur la mienne, coupant court à toute réponse que j’aurai pu formuler.

Je n’eu pas le temps d’être surprise par son soudain changement d’humeur. Vlad me poussa vers le mur le plus proche, faisant tomber tous ses boucliers émotionnels en même temps que le reste de mon costume. Rage, désir et amour explosèrent dans mon subconscient, se mélangeant avec mes propres émotions jusqu’à ce que je ne sache plus lesquelles étaient les miennes et lesquelles étaient les siennes. Non pas que ça me pose un problème. Je l’aimais avec la même intensité démentielle et j’avais plus envie de lui que le sang dont j’avais besoin pour survivre. De plus, personne ne m’enrageait autant que Vlad… nous avions aussi  ça en commun.

Sa soudaine transition de furie à passion m’aurait sans doute affolée il y a encore quelques mois, mais à présent, je me délectais de pouvoir ressentir toutes les choses qu’il ne se permettait pas lui même de dire à haute voix. Il avait besoin de me toucher, de me goûter, de calmer cette peur tenace qu’il avait ressentie quant il avait cru que j’étais en danger. Sa manière de me toucher avait l’air plus brutale que sensuelle, mais si je le repoussai, il arrêterai net. Cependant, via toutes les émotions qu’il faisait bouillir à l’intérieur de moi, il me criait de n’en rien faire. A la place, il me mettait au défi de lui répondre avec la même intensité débridée, et de libérer mes inhibitions de la même manière qu’il avait par le passé, libéré son cœur intouchable.

Je relevai le défi, agrippai ses cheveux et utilisai ses longues mèches noires pour presser son corps contre le mien. 

« 

Traduction: Tito, source Blog officiel de Jeaniene Frost. 
Publicités

6 réflexions sur “Scène exclusive de Bound by flames: la colère de Vlad

  1. Salut,

    Ouh la la, c’est chaud !! Qu’est-ce que j’ai hâte qu’il sorte en VF. Merci pour la traduction. bonne soirée !!

  2. Bonsoir,
    Je suis tombée sur votre site par hasard, mais quand j’ai vu qu’il traitait principalement de Jeaniene Frost ET de Cat, et qu’en plus j’ai lu « Chapitre 32 » (j’ai tout de suite compris le clin d’oeil ^^), j’ai été très curieuse !
    Ce blog est très joli et les articles sont longs, ce qui est d’autant plus plaisant. J’adore la saga de la Chasseu de la Nuit, et donc voilà XD
    Bonne continuation 🙂
    http://www.elenaxsalvatore.unblog.fr

    • Bonjour Elena !
      Merci pour votre gentil commentaire, a fait plaisir de voir que malgré l’arrêt de la saga, il y a toujours des personnes qui aiment Cat et Bones 🙂
      Bienvenue sur chapitre 32!

      Aurélie

      • De rien !
        Et oui, bien entendu que j’aime toujours Cat et Bones, c’est mon couple imaginaire favori ! XD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s